Lignes de Repères Lignes de Repères Lignes de Repères Lignes de Repères
  Lignes de Repères
  Accueil   Lignes de Repères
  Lignes de Repères
Présentation Lignes de Repères
  Lignes de Repères
Catalogue Lignes de Repères
  Lignes de Repères
A paraître Lignes de Repères
  Lignes de Repères
News Lignes de Repères
  Lignes de Repères
Mises à jour Lignes de Repères
  Lignes de Repères
Dossiers thématiques Lignes de Repères
  Lignes de Repères
Evénements Lignes de Repères
  Lignes de Repères
Votre avis Lignes de Repères
  Lignes de Repères
Contacts Lignes de Repères
  Lignes de Repères
Partenaires Lignes de Repères
  Lignes de Repères
Crédits Lignes de Repères

 

Lignes de Repères
 

 
 

 
Tous écolos... Et alors. Les enjeux de la nouvelle scène écologiste
Géraud GUIBERT
 
Présentation de l'ouvrage :: L'auteur :: Sommaire de l'ouvrage :: Extraits de l'ouvrage
 

Tous écolos... Les enjeux de la nouvelle scène écologisteTous écolos... Et alors.
Les enjeux de la nouvelle scène écologiste
Géraud GUIBERT


144 pages
16 € TTC
ISBN : 978-2-915752-62-5
En librairie en septembre 2010

Présentation de l’ouvrage

Question : si tout le monde s’est converti à l’écologie, pourquoi la cause écologique rencontre-t-elle autant de difficultés, attestées par les reculades du Grenelle de l’environnement ?
C’est parce que, nous dit l’auteur, l’écologie, préférant un pseudo consensus, tarde à s’affirmer pleinement dans les débats politiques. Si elle veut être au cœur de la société, elle doit pourtant y prendre sa place. Une nouvelle ère sur le rôle de l’écologie doit commencer !

Dressant une série de portraits chaleureux mais sans concession des acteurs de la scène écologiste, l’ouvrage constate tout d’abord l’impuissance de l’écologie à peser réellement sur les choix de société : les mirages du Grenelle, le consensus vain de Hulot, les impasses socialistes, bref rien n’avance réellement !
C’est que, pour l’auteur, l’écologie doit sans hésitation renoncer à l’unanimisme. Pour peser sur les choix politiques, une nouvelle scène écologiste doit se composer, en proposant de nouvelles orientations, sur la croissance, les régulations internationales, les orientations scientifiques et technologiques, l’énergie, le social, la démocratie.

«Ma conviction, c’est qu’il est urgent que les écologistes sortent de leur consensus de façade, que l’écologie sorte de l’adolescence et devienne pleinement politique. »

 

Retour catalogue >>>